Offres de stages

Les professeurs-chercheurs accrédités aux programmes de biologie moléculaire sont toujours à la recherche d’étudiants motivés et désireux de poursuivre des études graduées en biologie moléculaire. Vous trouverez sur cette page des offres de stages de 1er cycle, de maîtrises, de doctorats ou même de stages postdoctoraux. N’hésitez pas à contacter les équipes qui ont des projets qui vous intéressent!

Stages de 1er cycle

Maîtrises
Offre d'un projet de maîtrise dans le laboratoire du Dr Marie-Josée Hébert
CRCHUM

Chercheur(s) responsable(s) :

Marie-Josée Hébert, MD, FRCPC

  • Professeure titulaire, Département de médecine, Université de Montréal
  • Chercheur régulier, CRCHUM
  • Néphrologue-transplanteur – CHUM
  • Titulaire, Chaire Shire en néphrologie et en transplantation et régénération rénales
  • Codirectrice, Programme de recherche en don et transplantation du Canada (PRDTC)

Mélanie Dieudé, PhD

  • Directrice des opérations scientifiques, Programme de recherche en don et transplantation du Canada (PRDTC)
  • Professeure associée, Département de microbiologie, infectiologie et immunologie, Université de Montréal

Présentation du laboratoire et des intérêts de recherche :

Le laboratoire effectue ses recherches sur la caractérisation des voies moléculaires qui régissent le remodelage vasculaire rénal menant à l’insuffisance rénale chronique chez les transplantés et les patients atteints de maladie rénale. Notre équipe de recherche s’intéresse également à la caractérisation des biomarqueurs de mort cellulaire endothéliale pour une meilleure prédiction du rejet d’allogreffe rénale et de perte de fonction rénale. Finalement, nous étudions les voies moléculaires contrôlant la biogenèse et les activités immunogènes des vésicules membranaires apoptotiques et des auto-anticorps LG3 afin de traduire ces résultats chez l’humain pour améliorer la prédiction et la gestion du rejet d’allogreffe d’organe.

Environnement de travail :             

CRCHUM, axe Immunopathologie

L’étudiant va s’intégrer à une équipe de recherche dynamique composée d’étudiants gradués, de stagiaires postdoctoraux et d’associés de recherche œuvrant en recherche fondamentale et translationnelle.

L’étudiant aura l’occasion de s’inscrire au programme de formation académique du programme de recherche en don et transplantation du Canada (PRDTC) en complément de son cursus universitaire.

Exigences et aptitudes :

  • Détenir un diplôme de baccalauréat ou une maitrise en biologie moléculaire, biochimie, sciences biomédicales ou autres domaines de sciences fondamentales pertinents.
  • Posséder une expérience en laboratoire « humide » en biologie moléculaire et cellulaire est un atout.
  • Avoir un intérêt pour la recherche en transplantation.
  • Soucis du détail et de la rigueur.
  • Détenir un excellent dossier académique.

Conditions de formation :

L’étudiant(e) devra faire une demande d’admission à l’Université de Montréal au programme de maitrise ou doctorat en biologie moléculaire de la Faculté de Médecine.

L’étudiant(e) sera rémunéré(e) selon les conditions en vigueur au centre de recherche du CHUM. Le/la candidat(e) devra postuler à des bourses externes (FRQS, IRSC, etc.).

Soumettre votre candidature :

Les candidats intéressés doivent envoyer les documents ci-dessous à Francis Migneault par courriel à : francis.migneault.chum@ssss.gouv.qc.ca

  • Curriculum vitae
  • Relevé de notes
  • Lettre de motivation
  • Références
Offre d'un projet de maîtrise dans le laboratoire du Dr Moutih Rafei
Département de Pharmacologie et Physiologie - Université de Montréal

Ouverture : Poste disponible pour MSc. ou PhD
Date de début du projet : Septembre 2019
Titre du projet : Étudier l’impact de l’interleukine-21 sur les progéniteurs de cellules souches et leur migration au thymus suite à une transplantation de moelle-osseuse.

Présentation du laboratoire de recherche
Le laboratoire du Dr. Rafei travaille principalement sur trois axes de recherche à vocation translationnelle :

  • La découverte et/ou la conception de nouvelles cytokines/fusokines ciblant la thymopoïèse
  • L’ingénierie de vaccins cellulaires anti-cancéreux/anti-infectieux basée sur les cellules stromales mésenchymateuses
  • La découverte de nouvelles petites molécules bioactives ayant des propriétés anti-cancéreuses/anti-inflammatoires

Le projet décrit ci-dessous représente la suite d’une série d’étude concernant l’effet de l’interleukine-21 sur le développement de lymphocyte T. À long terme, cette étude servira à développer et optimiser de nouvelles stratégies thérapeutiques visant la stimulation du développement de novo de lymphocytes T suite à une transplantation de moelle-osseuse.

Description du projet de recherche
Le thymus est le seul organe capable de générer des lymphocytes T conventionnelles. Cependant, il est dépourvu de cellules progénitrices ce qui le rend dépendant de la moelle-osseuse pour son ensemencement. Le laboratoire du Dr. Rafei a découvert une nouvelle fonction pour l’interleukine-21 durant la thymopoïèse. Par contre, il n’est toujours pas clair si cette cytokine agit principalement sur le thymus, la moelle-osseuse ou sur les deux compartiments simultanément. En utilisant divers techniques tel que la transplantation de moelle-osseuse, l’injection guidée de cellules par voie intra-thymique, la cytométrie en flux et des modèles de souris KO, le candidat(e) en question bénéficiera de l’expertise d’une équipe multidisciplinaire, d’un accès à des plateformes à la fine pointe de la technologie et d’un environnement de recherche stimulant.

Les critères d’admissibilité

  • Détenir un diplôme dans un domaine biomédical (préférablement en immunologie) avec un excellent dossier académique (une note cumulative minimale de 3.5/4.0 ou l’équivalent)
  • Bulletin de notes récent
  • Un CV détaillé décrivant l’expertise du candidat(e)
  • Une lettre de motivation indiquant les intérêts de recherche du candidat(e)
  • Les coordonnées de trois références récentes
  • Être éligible à appliquer à un financement externe (FRQS, CRSNG, IRSC)

La demande
Les candidats intéressés doivent faire parvenir leur dossier de candidature par courriel à: moutih.rafei.1@umontreal.ca. Il n’y a pas de délai formel. Toutefois, le poste restera disponible jusqu’à ce qu’il soit comblé. Seuls les candidats ayant d’excellents dossiers seront contactés.

Offre d'un projet de maîtrise dans le laboratoire du Dr Moutih Rafei
Département de Pharmacologie et Physiologie - Université de Montréal

Ouverture : Poste disponible pour MSc. ou PhD
Date de début du projet : Septembre 2019
Titre du projet : Étudier l’impact du dosage d’interleukine-21 sur le développent thymique suite à une transplantation de moelle-osseuse.

Présentation du laboratoire de recherche
Le laboratoire du Dr. Rafei travaille principalement sur trois axes de recherche à vocation translationnelle :

  • La découverte et/ou la conception de nouvelles cytokines/fusokines ciblant la thymopoïèse
  • L’ingénierie de vaccins cellulaires anti-cancéreux/anti-infectieux basée sur les cellules stromales mésenchymateuses
  • La découverte de nouvelles petites molécules bioactives ayant des propriétés anti-cancéreuses/anti-inflammatoires

Le projet décrit ci-dessous représente la suite d’une série d’étude concernant l’effet de l’interleukine-21 sur le développement de lymphocyte T. À long terme, cette étude servira à développer et optimiser de nouvelles stratégies thérapeutiques visant la stimulation du développement de novo de lymphocytes T suite à une transplantation de moelle-osseuse.

Description du projet de recherche
Durant nos études antérieures, nous avons observé que l’administration de fortes doses d’interleukine-21 avait un effet néfaste sur le développement thymique suite à une transplantation de moelle-osseuse. Ceci suggère qu’un excès d’interlekine-21 en circulation peut réguler négativement le développement thymique. Le candidat(e) en question utilisera divers techniques de biologie moléculaire, d’immunologie et de métabolisme afin de caractériser les différentes populations thymiques suite à l’administration de différentes doses d’interleukine-21 à des souris ayant reçu une transplantation de moelle-osseuse. Le candidat(e) en question bénéficiera de l’expertise d’une équipe multidisciplinaire, d’un accès à des plateformes à la fine pointe de la technologie et d’un environnement de recherche stimulant.

Les critères d’admissibilité

  • Détenir un diplôme dans un domaine biomédical (préférablement en immunologie) avec un excellent dossier académique (une note cumulative minimale de 3.5/4.0 ou l’équivalent)
  • Bulletin de notes récent
  • Un CV détaillé décrivant l’expertise du candidat(e)
  • Une lettre de motivation indiquant les intérêts de recherche du candidat(e)
  • Les coordonnées de trois références récentes
  • Être éligible à appliquer à un financement externe (FRQS, CRSNG, IRSC)

La demande
Les candidats intéressés doivent faire parvenir leur dossier de candidature par courriel à: moutih.rafei.1@umontreal.ca. Il n’y a pas de délai formel. Toutefois, le poste restera disponible jusqu’à ce qu’il soit comblé. Seuls les candidats ayant d’excellents dossiers seront contactés.

Offre d'un projet de maîtrise dans le laboratoire du Dr Hugo Wurtele
Centre de recherche Hôpital Maisonneuve-Rosemont

La réplication de l’ADN est un processus fondamental qui permet la duplication du matériel génétique et son transfert subséquent aux cellules filles. Les dommages à l’ADN causés par des agents environnementaux ou médicaments anti-cancer peuvent empêcher la réplication de l’ADN et causer de l’instabilité génomique. Notre laboratoire investigue les mécanismes qui permettent aux cellules de répondre aux dommages à l’ADN qui se produisent durant la réplication. Nous utilisons des approches de biologie moléculaire, biochimie et génétique, ainsi que des modèles expérimentaux allant de la levure aux cellules de mammifères en culture.

Nous recherchons des candidat(e)s au doctorat (PhD) ou à la maîtrise (MSc) intéressés par la cancérologie et les mécanismes fondamentaux influençant la stabilité génomique chez les eucaryotes. Les candidats doivent être titulaires d’un baccalauréat et/ou d’une maîtrise en biochimie ou biologie moléculaire (ou équivalent) et répondre aux critères d’admissibilité au programme de Biologie Moléculaire de l’Université de Montréal. Les candidats possédant de l’expérience de laboratoire et présentant de bonnes aptitudes académiques seront favorisés. Les projets seront réalisés au centre de recherche de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, un endroit de formation ayant accès à plusieurs plateformes technologiques de pointe affilié à l’Université de Montréal.

Envoyer une lettre de motivation, un C.V. complet, vos relevés de notes universitaires et les coordonnées de 3 références à Dr Hugo Wurtele : hwurtele@hotmail.com.

Publications récentes:

  • Bélanger F, Fortier E, Dubé M, Lemay JF, Buisson R, Masson JY, Elsherbiny A, Costantino S, Carmona E, Mes-Masson AM, Wurtele H, Drobetsky E. (2018) Replication Protein A Availability during DNA Replication Stress Is a Major Determinant of Cisplatin Resistance in Ovarian Cancer Cells. Cancer Res. 78:5561-5573
  • Simoneau A, Ricard É, Weber S, Hammond-Martel I, Wong LH, Sellam A, Giaever G, Nislow C, Raymond M, Wurtele H. (2016) Chromosome-wide histone deacetylation by sirtuins prevents hyperactivation of DNA damage-induced signalling upon replicative stress. Nucleic Acids Research 44(6):2706-26.
  • Bélanger F, Angers JP, Fortier É, Hammond-Martel I, Costantino S, Drobetsky E, Wurtele H. (2016) Mutations in Replicative Stress Response Pathways Are Associated with S Phase-Specific Defects in Nucleotide Excision Repair. Journal of Biological Chemistry 291(2):522-37.
Offre d'un projet de maîtrise dans le laboratoire du Dr Mathieu Ferron
Unité de recherche en physiologie intégrative et moléculaire - IRCM

Projets de recherche : Notre laboratoire s’intéresse à la régulation du métabolisme énergétique par différents organes et types cellulaires, ainsi qu’aux interactions endocriniennes entre ces organes (Lab Ferron).  Ce projet de recherche aura pour objectif de comprendre comment le métabolisme du glucose est affecté par la vitamine K, le co-facteur de la gamma-glutamylcarboxylase, une enzyme qui modifie de façon post-traductionnel certaines protéines sécrétées. Le projet inclura des approches de biochimie et de biologie cellulaire et moléculaire, et prendra également avantage de souris knockout afin d’étudier la fonction de la gamma-carboxylation in vivo. Nous faisons aussi appel à des approches de protéomiques afin d’identifier de nouvelles protéines gamma-carboxylées impliquées dans ces fonctions.

Articles suggérés :

  • Ferron, M., Lacombe, J., Germain, A., Oury, F.  and Karsenty, G*. (2015) GGCX and VKORC1 inhibit osteocalcin endocrine functions. J Cell Biol. 208, 761-776.
  • Lacombe, J., Karsenty, G., Ferron, M. In vivo analysis of the contribution of bone resorption to the control of glucose metabolism in male mice. (2013) Molecular Metabolism. 2, 498-504.
  • Ferron, M., Wei, J., Yoshizawa, T., Del Fattore, A., DePinho, R.A., Teti, A., Ducy, P. and Karsenty, G. (2010) Insulin Signaling in Osteoblasts Integrates Bone Remodeling and Energy Metabolism. Cell. 142, 296-308.

 Nous recherchons 2 candidat(e)s au doctorat ou à la maîtrise intéressés par la biologie cellulaire, la biochimie, la physiologie et le métabolisme énergétique.

Exigences : Être titulaire d’un baccalauréat et/ou d’une maîtrise en biochimie ou biologie moléculaire (ou équivalent) et répondre aux critères d’admissibilité au programme de Biologie Moléculaire de l’Université de Montréal. Nous recherchons particulièrement des étudiant(e)s persévérants, passionnés par la science et souhaitant faire carrière en recherche. De plus, les candidats possédant de l’expérience de laboratoire et ayant maintenue une excellente moyenne pondérée cumulative sont fortement encouragés à appliquer.

Les étudiants intéressés doivent envoyer une lettre de motivation, un C.V. complet, les relevés de notes universitaires et les coordonnées de 2-3 personnes pouvant servir de références à Dr Mathieu Ferron : mathieu.ferron@ircm.qc.ca

Offre d'un projet de maîtrise dans le laboratoire du Dr El Bachir Affar
Centre de recherche Hôpital Maisonneuve-Rosemont
 Description du projet

Nos objectifs de recherche sont de caractériser les fonctions biologiques et les mécanismes d’action du système ubiquitine, en particulier au niveau de la transcription et la réparation de l’ADN, deux processus dont la dérégulation joue un rôle fondamental dans le développement du cancer. Nous utilisons des approches de biochimie, de biologie moléculaire et de culture cellulaire afin de caractériser les fonctions des déubiquitinases, en particulier le suppresseur de tumeurs BAP1. Les étudiants acquerront une solide expérience en techniques de pointe en biochimie, oncologie moléculaire et signalisation cellulaire.

Références choisies :
  • N Mashtalir , S Daou , H Barbour, N Sen, J Gagnon , I Hammond-Martel , H Dar, M Therrien, EB Affar ,Autodeubiquitination Protects the Tumor Suppressor BAP1 from Cytoplasmic Sequestration Mediated bythe Atypical Ubiquitin Ligase UBE2O. Molecular Cell. 2014 May 8:54(3):392-406
  • H Yu, H Pak, I Hammond-Martel, M Ghram, A Rodrigue, S Daou, J Hébert, E Drobetsky, JY Masson, JM Di Noia and EB Affar. Tumor Suppressor and Deubiquitinase BAP1 Promotes DNA Double-Strand Break Repair. Proc Natl Acad Sci, 2014;111(1):285-90.
  • I Hammond-Martel, H Yu, and EB Affar. Roles of ubiquitin signaling in transcription regulation. Cellular Signaling, 24(2):410-21, (2012)
  • S Daou, N Mashtalir, I Hammond-Martel, H Pak, H Yu, G Sui, T M. Kristie and EB Affar. Crosstalk Between O-GlcNAcylation And Proteolytic Cleavage Regulates The HCF-1 Maturation Pathway. Proc. Natl. Acad. Sci., 2011 Feb 15;108(7):2747-2752.
  • I Hammond-Martel, H Pak, H Yu, R Rouget, AA. Horwitz, JD. Parvin, EA. Drobetsky and EB Affar. PI3 Kinase-Independent Proteolysis of BRCA1 Regulates Rad51 Recruitment During Genotoxic Stress in Human Cells. PLoS One., 2010 Nov 17;5(11):e14027
  • H Yu, N Mashtalir, S Daou, I Hammond-Martel, J Ross, G Sui, GW. Hart, FJ. Rauscher III, E Drobetsky, E Milot, Y Shi and EB Affar. The Ubiquitin Carboxyl Hydrolase BAP1 Forms a Ternary Complex with YY1 and HCF-1 and is a Critical Regulator of Gene Expression. Mol Cell Biol., 2010 Nov;30(21):5071-5085.
Qualifications:

Les candidats intéressés doivent avoir une formation en sciences biomédicales, biochimie, biologie moléculaire ou une discipline connexe. Ils doivent avoir un excellent dossier académique, d’excellentes aptitudes organisationnelles ainsi qu’un fort intérêt pour la recherche.

Contact:

Faites parvenir une lettre de motivation, votre curriculum vitae ainsi que vos résultats universitaires par courriel à (el.bachir.affar@umontreal.ca) en un seul document PDF.

Doctorats
Offre d'un projet de doctorat dans le laboratoire du Dr Marie-Josée Hébert
CRCHUM

Chercheur(s) responsable(s) :

Marie-Josée Hébert, MD, FRCPC

  • Professeure titulaire, Département de médecine, Université de Montréal
  • Chercheur régulier, CRCHUM
  • Néphrologue-transplanteur – CHUM
  • Titulaire, Chaire Shire en néphrologie et en transplantation et régénération rénales
  • Codirectrice, Programme de recherche en don et transplantation du Canada (PRDTC)

Mélanie Dieudé, PhD

  • Directrice des opérations scientifiques, Programme de recherche en don et transplantation du Canada (PRDTC)
  • Professeure associée, Département de microbiologie, infectiologie et immunologie, Université de Montréal

Présentation du laboratoire et des intérêts de recherche :

Le laboratoire effectue ses recherches sur la caractérisation des voies moléculaires qui régissent le remodelage vasculaire rénal menant à l’insuffisance rénale chronique chez les transplantés et les patients atteints de maladie rénale. Notre équipe de recherche s’intéresse également à la caractérisation des biomarqueurs de mort cellulaire endothéliale pour une meilleure prédiction du rejet d’allogreffe rénale et de perte de fonction rénale. Finalement, nous étudions les voies moléculaires contrôlant la biogenèse et les activités immunogènes des vésicules membranaires apoptotiques et des auto-anticorps LG3 afin de traduire ces résultats chez l’humain pour améliorer la prédiction et la gestion du rejet d’allogreffe d’organe.

Environnement de travail :             

CRCHUM, axe Immunopathologie

L’étudiant va s’intégrer à une équipe de recherche dynamique composée d’étudiants gradués, de stagiaires postdoctoraux et d’associés de recherche œuvrant en recherche fondamentale et translationnelle.

L’étudiant aura l’occasion de s’inscrire au programme de formation académique du programme de recherche en don et transplantation du Canada (PRDTC) en complément de son cursus universitaire.

Exigences et aptitudes :

  • Détenir un diplôme de baccalauréat ou une maitrise en biologie moléculaire, biochimie, sciences biomédicales ou autres domaines de sciences fondamentales pertinents.
  • Posséder une expérience en laboratoire « humide » en biologie moléculaire et cellulaire est un atout.
  • Avoir un intérêt pour la recherche en transplantation.
  • Soucis du détail et de la rigueur.
  • Détenir un excellent dossier académique.

Conditions de formation :

L’étudiant(e) devra faire une demande d’admission à l’Université de Montréal au programme de maitrise ou doctorat en biologie moléculaire de la Faculté de Médecine.

L’étudiant(e) sera rémunéré(e) selon les conditions en vigueur au centre de recherche du CHUM. Le/la candidat(e) devra postuler à des bourses externes (FRQS, IRSC, etc.).

Soumettre votre candidature :

Les candidats intéressés doivent envoyer les documents ci-dessous à Francis Migneault par courriel à : francis.migneault.chum@ssss.gouv.qc.ca

  • Curriculum vitae
  • Relevé de notes
  • Lettre de motivation
  • Références
Offre d'un projet de doctorat dans le laboratoire du Dr Sylvain Meloche
IRIC

Étudiant(e) au doctorat en signalisation et croissance cellulaire

L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal a une ouverture pour un poste d’étudiant(e) au doctorat rémunéré sous forme de bourse dans le Laboratoire de signalisation et croissance cellulaire. Ce laboratoire utilise une approche multidisciplinaire combinant la biologie moléculaire et cellulaire, le génomique et protéomique fonctionnelle, les modèles génétiques de souris et la chimie biologique afin de comprendre comment les différentes voies de signalisation contrôlent la prolifération, différenciation et survie des cellules normales et cancéreuses. Un focus majeur du laboratoire porte sur l’étude de la régulation et des fonctions de la voie de signalisation atypique ERK3/ERK4-MK5. Le laboratoire a développé au cours des années différents outils, incluant une collection de modèles de souris génétiquement modifiées, nécessaires à l’étude du rôle physiologique de ces protéine kinases et de leur implication dans des maladies comme le cancer. Cependant, aucun inhibiteur pharmacologique de ERK3 ou ERK4 n’a été décrit, ce qui limite considérablement l’étude de leurs fonctions biologiques. Récemment, notre laboratoire a développé des essais biochimiques robustes de l’activityé enzymatique de ERK3 et ERK4 et identifié une première génération d’inhibiteurs puissants de ces enzymes. Des activités de chimie HTL sont en cours afin d’optimiser ces molécules pour leur évaluation pré-clinique.

Les objectifs spécifiques du projet sont :

  • 1-    Purification de ERK3 et ERK4 à partir de cellules de mammifères pour analyse structurale par cristallographie aux rayons X
  • 2-    Analyse structure-fonction de ERK3 et ERK4 à l’aide d’approches complémentaires de biochimie, génétique et biologie structurale
  • 3-    Co-cristallisation de ERK3/ERK4 avec des inhibiteurs afin de guider l’analyse SAR et d’informer sur le mécanisme d’inhibition

Sous la supervision du Dr Sylvain Meloche, le candidat sera impliqué dans le design et la réalisation des projets de recherche, et dans la supervision d’étudiants gradués et stagiaires. Il sera appelé à présenter ses résultats aux réunions du laboratoire, dans les forums institutionnels et à des congrès scientifiques nationaux et internationaux.

Profil recherché:

Éducation & Expérience:

  • M.Sc. dans une discipline reliée (biochimie, biologie moléculaire, biologie cellulaire, génétique, microbiologie)
  • Démonstration d’une expérience en biochimie, biologie moléculaire et biologie structurale.

Aptitudes et habiletés:

  • Expériences en techniques de recombinaison d’ADN (clonage, construction de plasmides, mutagénèse, etc), culture cellulaire, purification de protéines recombinantes, biologie structurale, et chimie biologique seront considéré des atouts. Les candidats devraient avoir une expertise en biochimie des protéines, purification de protéines ou biologie structurale. Une expérience en signalisation cellulaire serait considérée comme un atout.

Pour soumettre votre candidature:

Les candidats intéressés doivent soumettre leur curriculum vitae accompagné d’une lettre de motivation d’une seule page, de même que le nom de deux références, le tout joint dans un document PDF envoyé à l’adresse : sylvain.meloche@umontreal.ca

 À propos de Sylvain Meloche:

Sylvain Meloche est Chercheur Principal à l’IRIC et Professeur Titulaire au Département de pharmacologie et physiologie de l’Université de Montréal. Son équipe étudie les mécanismes de signalisation qui contrôlent la division cellulaire, la différenciation et la survie des cellules normales et cancéreuses. Un des objectifs du laboratoire est d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques pour le traitement ciblé du cancer. Pour plus d’informations visitez nous au https://www.iric.ca/recherche/chercheurs-principaux/sylvain-meloche/

À propos de l’IRIC:

L’objectif principal de l’IRIC est d’élucider les mécanismes moléculaires du cancer et de mettre au point des approches thérapeutiques novatrices. L’IRIC est situé dans un nouveau bâtiment ultramoderne sur ​​le campus principal de l’Université de Montréal. Il accueille actuellement 28 chercheurs principaux et plus de 450 stagiaires, étudiants, chercheurs associés et employés. L’IRIC comprend également plusieurs plateformes technologiques de pointe. Il s’agit notamment des plateformes de bio-imagerie, de biophysique, de cytométrie en flux, de génomique, de criblage à haut débit, d’histologie, de chimie médicinale et de protéomique ainsi que l’une des plus grandes animaleries au Canada. Un environnement collégial et une recherche motivée par la curiosité constituent les caractéristiques fondamentales de l’Institut. Pour plus d’informations visitez nous au www.iric.ca

À propos de l’Université de Montréal:

L’Université de Montréal est l’une des plus grandes universités de recherche au Canada. Avec ses deux écoles affiliées, HEC Montréal et l’École Polytechnique, elle constitue l’un des plus grands centres d’enseignement supérieur en Amérique du Nord. Pour plus d’information, visitez le site de l’Université au www.umontreal.ca

Offre d'un projet de doctorat dans le laboratoire du Dr Moutih Rafei
Département de Pharmacologie et Physiologie - Université de Montréal

Ouverture : Poste disponible pour MSc. ou PhD
Date de début du projet : Septembre 2019
Titre du projet : Étudier l’impact de l’interleukine-21 sur les progéniteurs de cellules souches et leur migration au thymus suite à une transplantation de moelle-osseuse.

Présentation du laboratoire de recherche
Le laboratoire du Dr. Rafei travaille principalement sur trois axes de recherche à vocation translationnelle :

  • La découverte et/ou la conception de nouvelles cytokines/fusokines ciblant la thymopoïèse
  • L’ingénierie de vaccins cellulaires anti-cancéreux/anti-infectieux basée sur les cellules stromales mésenchymateuses
  • La découverte de nouvelles petites molécules bioactives ayant des propriétés anti-cancéreuses/anti-inflammatoires

Le projet décrit ci-dessous représente la suite d’une série d’étude concernant l’effet de l’interleukine-21 sur le développement de lymphocyte T. À long terme, cette étude servira à développer et optimiser de nouvelles stratégies thérapeutiques visant la stimulation du développement de novo de lymphocytes T suite à une transplantation de moelle-osseuse.

Description du projet de recherche
Le thymus est le seul organe capable de générer des lymphocytes T conventionnelles. Cependant, il est dépourvu de cellules progénitrices ce qui le rend dépendant de la moelle-osseuse pour son ensemencement. Le laboratoire du Dr. Rafei a découvert une nouvelle fonction pour l’interleukine-21 durant la thymopoïèse. Par contre, il n’est toujours pas clair si cette cytokine agit principalement sur le thymus, la moelle-osseuse ou sur les deux compartiments simultanément. En utilisant divers techniques tel que la transplantation de moelle-osseuse, l’injection guidée de cellules par voie intra-thymique, la cytométrie en flux et des modèles de souris KO, le candidat(e) en question bénéficiera de l’expertise d’une équipe multidisciplinaire, d’un accès à des plateformes à la fine pointe de la technologie et d’un environnement de recherche stimulant.

Les critères d’admissibilité

  • Détenir un diplôme dans un domaine biomédical (préférablement en immunologie) avec un excellent dossier académique (une note cumulative minimale de 3.5/4.0 ou l’équivalent)
  • Bulletin de notes récent
  • Un CV détaillé décrivant l’expertise du candidat(e)
  • Une lettre de motivation indiquant les intérêts de recherche du candidat(e)
  • Les coordonnées de trois références récentes
  • Être éligible à appliquer à un financement externe (FRQS, CRSNG, IRSC)

La demande
Les candidats intéressés doivent faire parvenir leur dossier de candidature par courriel à: moutih.rafei.1@umontreal.ca. Il n’y a pas de délai formel. Toutefois, le poste restera disponible jusqu’à ce qu’il soit comblé. Seuls les candidats ayant d’excellents dossiers seront contactés.

Offre d'un projet de doctorat dans le laboratoire du Dr Moutih Rafei
Département de Pharmacologie et Physiologie - Université de Montréal

Ouverture : Poste disponible pour MSc. ou PhD
Date de début du projet : Septembre 2019
Titre du projet : Étudier l’impact du dosage d’interleukine-21 sur le développent thymique suite à une transplantation de moelle-osseuse.

Présentation du laboratoire de recherche
Le laboratoire du Dr. Rafei travaille principalement sur trois axes de recherche à vocation translationnelle :

  • La découverte et/ou la conception de nouvelles cytokines/fusokines ciblant la thymopoïèse
  • L’ingénierie de vaccins cellulaires anti-cancéreux/anti-infectieux basée sur les cellules stromales mésenchymateuses
  • La découverte de nouvelles petites molécules bioactives ayant des propriétés anti-cancéreuses/anti-inflammatoires

Le projet décrit ci-dessous représente la suite d’une série d’étude concernant l’effet de l’interleukine-21 sur le développement de lymphocyte T. À long terme, cette étude servira à développer et optimiser de nouvelles stratégies thérapeutiques visant la stimulation du développement de novo de lymphocytes T suite à une transplantation de moelle-osseuse.

Description du projet de recherche
Durant nos études antérieures, nous avons observé que l’administration de fortes doses d’interleukine-21 avait un effet néfaste sur le développement thymique suite à une transplantation de moelle-osseuse. Ceci suggère qu’un excès d’interlekine-21 en circulation peut réguler négativement le développement thymique. Le candidat(e) en question utilisera divers techniques de biologie moléculaire, d’immunologie et de métabolisme afin de caractériser les différentes populations thymiques suite à l’administration de différentes doses d’interleukine-21 à des souris ayant reçu une transplantation de moelle-osseuse. Le candidat(e) en question bénéficiera de l’expertise d’une équipe multidisciplinaire, d’un accès à des plateformes à la fine pointe de la technologie et d’un environnement de recherche stimulant.

Les critères d’admissibilité

  • Détenir un diplôme dans un domaine biomédical (préférablement en immunologie) avec un excellent dossier académique (une note cumulative minimale de 3.5/4.0 ou l’équivalent)
  • Bulletin de notes récent
  • Un CV détaillé décrivant l’expertise du candidat(e)
  • Une lettre de motivation indiquant les intérêts de recherche du candidat(e)
  • Les coordonnées de trois références récentes
  • Être éligible à appliquer à un financement externe (FRQS, CRSNG, IRSC)

La demande
Les candidats intéressés doivent faire parvenir leur dossier de candidature par courriel à: moutih.rafei.1@umontreal.ca. Il n’y a pas de délai formel. Toutefois, le poste restera disponible jusqu’à ce qu’il soit comblé. Seuls les candidats ayant d’excellents dossiers seront contactés.

Offre d'un projet de doctorat dans le laboratoire du Dr Hugo Wurtele
Centre de recherche Hôpital Maisonneuve-Rosemont

La réplication de l’ADN est un processus fondamental qui permet la duplication du matériel génétique et son transfert subséquent aux cellules filles. Les dommages à l’ADN causés par des agents environnementaux ou médicaments anti-cancer peuvent empêcher la réplication de l’ADN et causer de l’instabilité génomique. Notre laboratoire investigue les mécanismes qui permettent aux cellules de répondre aux dommages à l’ADN qui se produisent durant la réplication. Nous utilisons des approches de biologie moléculaire, biochimie et génétique, ainsi que des modèles expérimentaux allant de la levure aux cellules de mammifères en culture.

Nous recherchons des candidat(e)s au doctorat (PhD) ou à la maîtrise (MSc) intéressés par la cancérologie et les mécanismes fondamentaux influençant la stabilité génomique chez les eucaryotes. Les candidats doivent être titulaires d’un baccalauréat et/ou d’une maîtrise en biochimie ou biologie moléculaire (ou équivalent) et répondre aux critères d’admissibilité au programme de Biologie Moléculaire de l’Université de Montréal. Les candidats possédant de l’expérience de laboratoire et présentant de bonnes aptitudes académiques seront favorisés. Les projets seront réalisés au centre de recherche de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, un endroit de formation ayant accès à plusieurs plateformes technologiques de pointe affilié à l’Université de Montréal.

Envoyer une lettre de motivation, un C.V. complet, vos relevés de notes universitaires et les coordonnées de 3 références à Dr Hugo Wurtele : hwurtele@hotmail.com.

Publications récentes:

  • Bélanger F, Fortier E, Dubé M, Lemay JF, Buisson R, Masson JY, Elsherbiny A, Costantino S, Carmona E, Mes-Masson AM, Wurtele H, Drobetsky E. (2018) Replication Protein A Availability during DNA Replication Stress Is a Major Determinant of Cisplatin Resistance in Ovarian Cancer Cells. Cancer Res. 78:5561-5573
  • Simoneau A, Ricard É, Weber S, Hammond-Martel I, Wong LH, Sellam A, Giaever G, Nislow C, Raymond M, Wurtele H. (2016) Chromosome-wide histone deacetylation by sirtuins prevents hyperactivation of DNA damage-induced signalling upon replicative stress. Nucleic Acids Research 44(6):2706-26.
  • Bélanger F, Angers JP, Fortier É, Hammond-Martel I, Costantino S, Drobetsky E, Wurtele H. (2016) Mutations in Replicative Stress Response Pathways Are Associated with S Phase-Specific Defects in Nucleotide Excision Repair. Journal of Biological Chemistry 291(2):522-37.
Offre d'un projet de doctorat dans le laboratoire du Dr Sophie Petropoulos
CRCHUM

Les premières semaines du développement embryonnaire sont les plus critiques du développement humain et l’importance des 1000 premiers jours est de plus en plus évidente. Durant cette période, les premières lignées s’établissent : 1) trophectoderme (TE; examen prospectif du placenta), 2) endoderme primitif (PE; futur sac vitellin), et 3) cellules épiblastiques pluripotentes (EPI; propriétés du futur embryon). Grâce aux récentes avancées en génomique unicellulaire, il est maintenant possible de mesurer le contenu moléculaire dans la cellule individuelle – une technologie optimale pour l’étude de la biologie moléculaire du développement de l’embryon (compte tenu des nombreux types de cellules présents et du matériel de départ limité) et les exosomes libérés par l’embryon dans le milieu de culture. Dans ce projet, nous étudierons la manière dont l’environnement ex vivo précoce modifie le méthylome, le transcriptome et l’ARN non codant des trois premières lignées (TE, EPI et PE), programmant potentiellement le placenta et le foetus en développement pour une maladie et une complication ultérieures. Il est donc important de bien comprendre les voies d’accès aux gènes clés particulièrement susceptibles à l’insulte durant cette période de développement. Ces études permettront de mieux comprendre les mécanismes et les voies d’accès impliqués dans la régulation et la conduite du passage d’un lignage de cellules souches totipotentes aux lignées de cellules pluripotentes présentes avant l’implantation. De plus, ces études peuvent fournir des cibles potentielles d’intervention thérapeutique et fournir des preuves évidentes de la nécessité de poursuivre un protocole actuel ou d’adjuvant thérapeutique en pratique clinique.

Publications indexées dans Pubmed :https://www.ncbi.nlm.nih.gov/myncbi/browse/collection/47656928/?sort=date&direction=descending

Profil de la candidate ou du candidat : La candidate ou le candidat doit avoir terminé un M. Sc. La préférence sera donnée à la personne ayant une expérience préalable en biologie moléculaire avec des modèles animaux (par exemple, avec l’ARN/ADN, qPCR).

1. Motivé ;
2. Capacités de travailler en équipe ;
3. Anglais écrit et parlé avancé ;
4. Histoire académique forte ;

Bourse : une bourse sera offerte conformément aux directives institutionnelles si l’application à une bourse externe n’aboutit pas.

Pour postuler : veuillez envoyer votre CV complet, les relevés de notes, une lettre de motivation, ainsi que les noms et adresses e-mail de 2-3 références à Sophie Petropoulos. sophie.petropoulos@umontreal.ca.

Date de début: juin 2019. Date précise à déterminer avec le candidat.

Offre d'un projet de doctorat dans le laboratoire du Dr Nathalie Grandvaux
CRCHUM

PhD student position/Étudiant(e) au doctorat
Host-pathogen interaction Laboratory/Laboratoire interaction hôte-pathogène
Dre. Nathalie Grandvaux, CRCHUM Montreal
http://www.nathaliegrandvauxlab.com

Projet de recherche: Les virus, y compris Influenza ou le Virus Respiratoire Syncytial, constituent une
menace pour la santé humaine qui ne cesse d’augmenter avec l’apparition de nouvelles épidémies et
l’apparition de nouveaux virus, tels que le virus Ebola et le virus Zika. Un effort mondial dans la lutte contre
les virus consiste à mettre au point des antiviraux ciblant l’hôte. Parmi nos axes de recherche, un effort
majeur vise à caractériser le rôle du métabolisme redox dans le contrôle de la réponse antivirale de l’hôte.
Nous savons que les espèces réactives de l’oxygène (ROS), exogènes ou produites en réponse à une infection
virale, sont nécessaires à la défense de l’hôte, mais sont également responsables d’effets délétères, souvent
liés à la pathogenèse associée au virus. Nous avons identifié le rôle de deux isoformes de NADPH oxydase
génératrice de ROS, NOX2 et DUOX2, dans la réponse antivirale contre les virus respiratoires dans les cellules épithéliales des voies respiratoires. Nous utilisons des approches biochimiques et protéomiques pour
déterminer comment les ROS modifient le protéome de l’hôte via l’oxydation des protéines.

Publications indexed on Pubmed: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=grandvaux+n
Preprint: bioRxiv, doi: 10.1101/273623

Candidate profil/Profil du candidat(e): Candidates should have recently completed or currently
completing a MSc in Biochemistry or Microbiology-Immunology or related specialty. Preference will be given
to candidates with previous experience in tissue culture, biochemistry and molecular biology experiments
(immunoblot, cloning, etc)/Le candidat(e) doit avoir récemment complété ou compléter actuellement une
maîtrise en biochimie ou une spécialité connexe. Une expérience antérieure de culture cellulaire, de biochimie et de biologie moléculaire (immunoblot, clonage, etc.) est un atout.
The successful candidate also needs to have/Le candidat retenu doit également avoir:
– High self-motivation/Haute motivation personnelle.
– Willingness of working as a member of a team/ Volonté de travailler en équipe.
– Good written/spoken English communication skills/Bonnes compétences en communication écrite/orale en anglais.
Scholarship/bourse: Stipends will be provided according to institutional guidelines if application to external
fellowship is not successful. Une bourse sera offerte conformément aux directives institutionnelles si
l’étudiant n’obtient pas de bourse externe.

To apply/application: please send your CV, your transcripts, a motivation letter and the name and email
addresses of 2 references to/Les candidat(e)s intéressés doivent envoyer un C.V. complet, les relevés de
notes, une lettre de motivation, ainsi que le nom et adresse email de 2 personnes références à: Nathalie
Grandvaux: nathalie.grandvaux@umontreal.ca.

Offre d'un projet de doctorat dans le laboratoire du Dr Mathieu Ferron
Unité de recherche en physiologie intégrative et moléculaire - IRCM

Projets de recherche : Notre laboratoire s’intéresse à la régulation du métabolisme énergétique par différents organes et types cellulaires, ainsi qu’aux interactions endocriniennes entre ces organes (Lab Ferron).  Ce projet de recherche aura pour objectif de comprendre comment le métabolisme du glucose est affecté par la vitamine K, le co-facteur de la gamma-glutamylcarboxylase, une enzyme qui modifie de façon post-traductionnel certaines protéines sécrétées. Le projet inclura des approches de biochimie et de biologie cellulaire et moléculaire, et prendra également avantage de souris knockout afin d’étudier la fonction de la gamma-carboxylation in vivo. Nous faisons aussi appel à des approches de protéomiques afin d’identifier de nouvelles protéines gamma-carboxylées impliquées dans ces fonctions.

Articles suggérés :

  • Ferron, M., Lacombe, J., Germain, A., Oury, F.  and Karsenty, G*. (2015) GGCX and VKORC1 inhibit osteocalcin endocrine functions. J Cell Biol. 208, 761-776.
  • Lacombe, J., Karsenty, G., Ferron, M. In vivo analysis of the contribution of bone resorption to the control of glucose metabolism in male mice. (2013) Molecular Metabolism. 2, 498-504.
  • Ferron, M., Wei, J., Yoshizawa, T., Del Fattore, A., DePinho, R.A., Teti, A., Ducy, P. and Karsenty, G. (2010) Insulin Signaling in Osteoblasts Integrates Bone Remodeling and Energy Metabolism. Cell. 142, 296-308.

 Nous recherchons 2 candidat(e)s au doctorat ou à la maîtrise intéressés par la biologie cellulaire, la biochimie, la physiologie et le métabolisme énergétique.

Exigences : Être titulaire d’un baccalauréat et/ou d’une maîtrise en biochimie ou biologie moléculaire (ou équivalent) et répondre aux critères d’admissibilité au programme de Biologie Moléculaire de l’Université de Montréal. Nous recherchons particulièrement des étudiant(e)s persévérants, passionnés par la science et souhaitant faire carrière en recherche. De plus, les candidats possédant de l’expérience de laboratoire et ayant maintenue une excellente moyenne pondérée cumulative sont fortement encouragés à appliquer.

Les étudiants intéressés doivent envoyer une lettre de motivation, un C.V. complet, les relevés de notes universitaires et les coordonnées de 2-3 personnes pouvant servir de références à Dr Mathieu Ferron : mathieu.ferron@ircm.qc.ca

Offre d'un projet de doctorat dans le laboratoire du Dr El Bachir Affar
Centre de recherche Hôpital Maisonneuve-Rosemont
 Description du projet

Nos objectifs de recherche sont de caractériser les fonctions biologiques et les mécanismes d’action du système ubiquitine, en particulier au niveau de la transcription et la réparation de l’ADN, deux processus dont la dérégulation joue un rôle fondamental dans le développement du cancer. Nous utilisons des approches de biochimie, de biologie moléculaire et de culture cellulaire afin de caractériser les fonctions des déubiquitinases, en particulier le suppresseur de tumeurs BAP1. Les étudiants acquerront une solide expérience en techniques de pointe en biochimie, oncologie moléculaire et signalisation cellulaire.

Références choisies :
  • N Mashtalir , S Daou , H Barbour, N Sen, J Gagnon , I Hammond-Martel , H Dar, M Therrien, EB Affar ,Autodeubiquitination Protects the Tumor Suppressor BAP1 from Cytoplasmic Sequestration Mediated bythe Atypical Ubiquitin Ligase UBE2O. Molecular Cell. 2014 May 8:54(3):392-406
  • H Yu, H Pak, I Hammond-Martel, M Ghram, A Rodrigue, S Daou, J Hébert, E Drobetsky, JY Masson, JM Di Noia and EB Affar. Tumor Suppressor and Deubiquitinase BAP1 Promotes DNA Double-Strand Break Repair. Proc Natl Acad Sci, 2014;111(1):285-90.
  • I Hammond-Martel, H Yu, and EB Affar. Roles of ubiquitin signaling in transcription regulation. Cellular Signaling, 24(2):410-21, (2012)
  • S Daou, N Mashtalir, I Hammond-Martel, H Pak, H Yu, G Sui, T M. Kristie and EB Affar. Crosstalk Between O-GlcNAcylation And Proteolytic Cleavage Regulates The HCF-1 Maturation Pathway. Proc. Natl. Acad. Sci., 2011 Feb 15;108(7):2747-2752.
  • I Hammond-Martel, H Pak, H Yu, R Rouget, AA. Horwitz, JD. Parvin, EA. Drobetsky and EB Affar. PI3 Kinase-Independent Proteolysis of BRCA1 Regulates Rad51 Recruitment During Genotoxic Stress in Human Cells. PLoS One., 2010 Nov 17;5(11):e14027
  • H Yu, N Mashtalir, S Daou, I Hammond-Martel, J Ross, G Sui, GW. Hart, FJ. Rauscher III, E Drobetsky, E Milot, Y Shi and EB Affar. The Ubiquitin Carboxyl Hydrolase BAP1 Forms a Ternary Complex with YY1 and HCF-1 and is a Critical Regulator of Gene Expression. Mol Cell Biol., 2010 Nov;30(21):5071-5085.
Qualifications:

Les candidats intéressés doivent avoir une formation en sciences biomédicales, biochimie, biologie moléculaire ou une discipline connexe. Ils doivent avoir un excellent dossier académique, d’excellentes aptitudes organisationnelles ainsi qu’un fort intérêt pour la recherche.

Contact:

Faites parvenir une lettre de motivation, votre curriculum vitae ainsi que vos résultats universitaires par courriel à (el.bachir.affar@umontreal.ca) en un seul document PDF.

Stages postdoctoraux
Offre d'un projet de postdoctorat dans le laboratoire du Dr Sylvain Meloche
IRIC

DESCRIPTION DU MANDAT
L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal a une ouverture pour un stage postdoctoral rémunéré dans le Laboratoire de signalisation et croissance cellulaire. Ce laboratoire utilise une approche multidisciplinaire combinant la biologie moléculaire et cellulaire, le génomique et protéomique fonctionnelle, les modèles génétiques de souris et la chimie biologique afin de comprendre comment les différentes voies de signalisation contrôlent la prolifération, différenciation et survie des cellules normales et cancéreuses. Un focus majeur du laboratoire porte sur l’étude de la régulation et des fonctions de la voie de signalisation atypique ERK3/ERK4-MK5. Le laboratoire a développé au cours des années différents outils, incluant une collection de modèles de souris génétiquement modifiées, nécessaires à l’étude du rôle physiologique de ces protéine kinases et de leur implication dans des maladies comme le cancer. Cependant, aucun inhibiteur pharmacologique de ERK3 ou ERK4 n’a été décrit, ce qui limite considérablement l’étude de leurs fonctions biologiques. Récemment, notre laboratoire a développé des essais biochimiques robustes de l’activityé enzymatique de ERK3 et ERK4 et identifié une première génération d’inhibiteurs puissants de ces enzymes. Des activités de chimie HTL sont en cours afin d’optimiser ces molécules pour leur évaluation pré-clinique.

Les objectifs spécifiques du projet sont :

  • 1- Purification de ERK3 et ERK4 à partir de cellules de mammifères pour analyse structurale par crystallographie aux rayons X
  • 2- Analyse structure-fonction de ERK3 et ERK4 à l’aide d’approches complémentaires de biochimie, génétique et biologie structurale
  • 3- Co-cristallisation de ERK3/ERK4 avec des inhibiteurs afin de guider l’analyse SAR et d’informer sur le mécanisme d’inhibition

Sous la supervision du Dr Sylvain Meloche, le candidat sera impliqué dans le design et la réalisation des projets de recherche, et dans la supervision d’étudiants gradués et stagiaires. Il sera appelé à présenter ses résultats aux réunions du laboratoire, dans les forums institutionnels et à des congrès scientifiques nationaux et internationaux.
Les candidats devraient avoir une expertise en biochimie des protéines, purification de protéines ou biologie structurale. Une expérience en signalisation cellulaire serait considérée comme un atout.

PROFIL RECHERCHE
Éducation & Expérience

  • Ph.D. dans une discipline reliée (biochimie, biologie moléculaire, biologie cellulaire, génétique, microbiologie)
  • Démonstration d’une expérience en biochimie, biologie moléculaire et biologie structurale.

Aptitudes et habiletés

  • Expériences en techniques de recombinaison d’ADN (clonage, construction de plasmides, mutagénèse, etc), culture cellulaire, purification de protéines recombinantes, biologie structurale, et chimie biologique seront considéré des atouts.

POUR SOUMETTRE VOTRE CANDIDATURE
Les candidats intéressés doivent soumettre leur curriculum vitae accompagné d’une lettre de motivation d’une seule page, de même que le nom de deux références, le tout joint dans un document PDF envoyé à l’adresse : sylvain.meloche@umontreal.ca

Programme d’accès à l’égalité en emploi
L’IRIC et l’Université de Montréal prônent l’inclusion et l’équité en emploi. Nous invitons les minorités visibles et ethniques ainsi que les femmes, les autochtones, les personnes handicapées et les personnes de toutes orientations et identités sexuelles à poser leur candidature.
Exigences en matière d’immigration
Nous invitons tous les candidats qualifiés à postuler à l’UdeM. Conformément aux exigences de l’immigration au Canada, veuillez noter que la priorité sera toutefois accordée aux citoyens canadiens et aux résidents permanents.
Nous remercions tous les candidats de leur intérêt. Veuillez néanmoins prendre note que seuls les candidats sélectionnés seront contactés.
À PROPOS DE SYLVAIN MELOCHE
Sylvain Meloche est Chercheur Principal à l’IRIC et Professeur Titulaire au Département de pharmacologie et physiologie de l’Université de Montréal. Son équipe étudie les mécanismes de signalisation qui contrôlent la division cellulaire, la différenciation et la survie des cellules normales et cancéreuses. Un des objectifs du laboratoire est d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques pour le traitement ciblé du cancer. Pour plus d’informations visitez nous au https://www.iric.ca/recherche/chercheurs-principaux/sylvain-meloche/
À PROPOS DE L’IRIC
L’objectif principal de l’IRIC est d’élucider les mécanismes moléculaires du cancer et de mettre au point des approches thérapeutiques novatrices. L’IRIC est situé dans un nouveau bâtiment ultramoderne sur le campus principal de l’Université de Montréal. Il accueille actuellement 28 chercheurs principaux et plus de 450 stagiaires, étudiants, chercheurs associés et employés. L’IRIC comprend également plusieurs plateformes technologiques de pointe. Il s’agit notamment des plateformes de bio-imagerie, de biophysique, de cytométrie en flux, de génomique, de criblage à haut débit, d’histologie, de chimie médicinale et de protéomique ainsi que l’une des plus grandes animaleries au Canada. Un environnement collégial et une recherche motivée par la curiosité constituent les caractéristiques fondamentales de l’Institut. Pour plus d’informations visitez nous au www.iric.ca.
À PROPOS DE L’UNIVERSITE DE MONTREAL
L’Université de Montréal est l’une des plus grandes universités de recherche au Canada. Avec ses deux écoles affiliées, HEC Montréal et l’École Polytechnique, elle constitue l’un des plus grands centres d’enseignement supérieur en Amérique du Nord. Pour plus d’information, visitez le site de l’Université au www.umontreal.ca.

Offre d'un projet de postdoctorat dans le laboratoire du Dr Sophie Petropoulos
CRCHUM

Les premières semaines du développement embryonnaire sont les plus critiques du développement humain et l’importance des 1000 premiers jours est de plus en plus évidente. Durant cette période, les premières lignées s’établissent : 1) trophectoderme (TE; examen prospectif du placenta), 2) endoderme primitif (PE; futur sac vitellin), et 3) cellules épiblastiques pluripotentes (EPI; propriétés du futur embryon). Grâce aux récentes avancées en génomique unicellulaire, il est maintenant possible de mesurer le contenu moléculaire dans la cellule individuelle – une technologie optimale pour l’étude de la biologie moléculaire du développement de l’embryon (compte tenu des nombreux types de cellules présents et du matériel de départ limité) et les exosomes libérés par l’embryon dans le milieu de culture. Dans ce projet, nous étudierons la manière dont l’environnement ex vivo précoce modifie le méthylome, le transcriptome et l’ARN non codant des trois premières lignées (TE, EPI et PE), programmant potentiellement le placenta et le foetus en développement pour une maladie et une complication ultérieures. Il est donc important de bien comprendre les voies d’accès aux gènes clés particulièrement susceptibles à l’insulte durant cette période de développement. Ces études permettront de mieux comprendre les mécanismes et les voies d’accès impliqués dans la régulation et la conduite du passage d’un lignage de cellules souches totipotentes aux lignées de cellules pluripotentes présentes avant l’implantation. De plus, ces études peuvent fournir des cibles potentielles d’intervention thérapeutique et fournir des preuves évidentes de la nécessité de poursuivre un protocole actuel ou d’adjuvant thérapeutique en pratique clinique.

Publications indexées dans Pubmed :https://www.ncbi.nlm.nih.gov/myncbi/browse/collection/47656928/?sort=date&direction=descending  

Prérequis du candidat postdoctoral. Le poste s’adresse à un stagiaire postdoctoral salarié libre de commencer immédiatement. Il s’agit d’un contrat fixe d’un an avec possibilité de prolongement. Le stagiaire postdoctoral sera responsable du traitement, du contrôle de la qualité, du stockage et de l’analyse de données moléculaires monocellulaires à haut débit (méthylome, transcriptome). Le projet est axé sur l’étude du développement préimplantatoire.

Prérequis : 

1) De préférence, un diplôme universitaire en bioinformatique ou en biologie computationnelle, ou une expérience équivalente avec des calculs à grande échelle, le traitement de données à haut débit et l’analyse de données biologiques (ARN-seq et méthylation) ;
2)  Expérience éprouvée dans les environnements R, Unix / Linux et compétences en programmation ;
3)      Bonne connaissance de la biologie et ayant déjà participé à des activités, des projets et des publications de recherche scientifique. Une expertise en biologie du développement constitue un atout ;
4)      Excellent sens de l’organisation, autonomie et dynamisme;
5)      Anglais écrit et parlé avancé.

Votre dossier de candidature doit inclure : 1)      Une lettre de motivation décrivant comment votre expérience et votre parcours rencontrent les prérequis exigés;2)      Un curriculum vitae complet décrivant vos emplois précédents, vos rôles et vos responsabilités, votre dossier académique, vos publications scientifiques et toute autre expérience pertinente.3)      2 à 3 références.

Pour postuler : e-mail Sophie Petropoulos. sophie.petropoulos@umontreal.ca.

Offre d'un projet de postdoctorat dans le laboratoire du Dr El Bachir Affar
Centre de recherche Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Projet:

Nos objectifs de recherche sont de caractériser les fonctions biologiques et les mécanismes d’action du système ubiquitine, en particulier au niveau de la transcription et la réparation de l’ADN, deux processus dont la dérégulation joue un rôle fondamental dans le développement du cancer. Nous utilisons des approches de biochimie, de biologie moléculaire et de culture cellulaire afin de caractériser les fonctions des déubiquitinases, en particulier le suppresseur de tumeurs BAP1. Les étudiants acquerront une solide expérience en techniques de pointe en biochimie, oncologie moléculaire et signalisation cellulaire.

Références choisies :
  • N Mashtalir , S Daou , H Barbour, N Sen, J Gagnon , I Hammond-Martel , H Dar, M Therrien, EB Affar , Autodeubiquitination Protects the Tumor Suppressor BAP1 from Cytoplasmic Sequestration Mediated by the Atypical Ubiquitin Ligase UBE2O. Molecular Cell. 2014 May 8:54(3):392-406
  • H Yu, H Pak, I Hammond-Martel, M Ghram, A Rodrigue, S Daou, J Hébert, E Drobetsky, JY Masson, JM Di Noia and EB Affar. Tumor Suppressor and Deubiquitinase BAP1 Promotes DNA Double-Strand Break Repair. Proc Natl Acad Sci, 2014;111(1):285-90.
  • I Hammond-Martel, H Yu, and EB Affar. Roles of ubiquitin signaling in transcription regulation. Cellular Signaling, 24(2):410-21, (2012)
  • S Daou, N Mashtalir, I Hammond-Martel, H Pak, H Yu, G Sui, T M. Kristie and EB Affar. Crosstalk Between O-GlcNAcylation And Proteolytic Cleavage Regulates The HCF-1 Maturation Pathway. Proc. Natl. Acad. Sci., 2011 Feb 15;108(7):2747-2752.
  • I Hammond-Martel, H Pak, H Yu, R Rouget, AA. Horwitz, JD. Parvin, EA. Drobetsky and EB Affar. PI3 Kinase-Independent Proteolysis of BRCA1 Regulates Rad51 Recruitment During Genotoxic Stress in Human Cells. PLoS One., 2010 Nov 17;5(11):e14027
  • H Yu, N Mashtalir, S Daou, I Hammond-Martel, J Ross, G Sui, GW. Hart, FJ. Rauscher III, E Drobetsky, E Milot, Y Shi and EB Affar. The Ubiquitin Carboxyl Hydrolase BAP1 Forms a Ternary Complex with YY1 and HCF-1 and is a Critical Regulator of Gene Expression. Mol Cell Biol., 2010 Nov;30(21):5071-5085.
Qualifications:

Les candidats intéressés doivent avoir un excellent dossier académique, d’excellentes aptitudes organisationnelles ainsi qu’un fort intérêt pour la recherche.

Contact:

Faites parvenir une lettre de motivation, votre curriculum vitae ainsi que vos résultats universitaires par courriel à Dr El Bachir Affar (el.bachir.affar@umontreal.ca).